Jour 1 : France / Frankfort Envol pour Delhi avec la compagnie Lufthansa, via Munich avec 12h de retard pour cause de brouillard et de neige. Les passagers ont entamé une révolte dans l'aéroport qui semble avoir joué en faveur d'un départ imminent.


Jour 2 : Delhi / Shekhawati (280 km)


Arrivée vers 13h, avec 12 heures de retard sur le programme. 

Déjeuner et Départ pour le Shekhawati région célèbre pour ses “ havelis ”. Arrivée à l’hôtel, à 22h30. Pas le temps de faire les visites prévues, à cause du retard.


Mandawa Castle


Jour 3 : Shekhawati / Bikaner(190 km)


Promenade rapide prévue la veille, dans les rues embrumées de Mandawa. Visite de quelques havelis
Départ vers Fatehpur,  qui abrite des maisons figurant parmi les plus belles du Shekhawati. Le soleil se dévoile et permet de profiter du décor enchanteur de ces très belles maisons de riches marchands. Cela donne une idée du raffinement architectural de l'époque, et du désintérêt des  propriétaires actuels ou d'une région pour un patrimoine exceptionnel.  La plupart sont dans un état lamentable.

Continuation au coeur du désert du Thar vers Bikaner.

Arrivée pour déjeuner. Visite de la ville dans l’après-midi, la forteresse Junagarh, nous réalisons à quel point l'Inde a toujours été une terre de contrastes sociaux violents. La richesse et l'opulence de ces forteresses princières, si belles soient elles, témoignent de la différence qu'il y  avait et qu'il y a toujours entre l'élite et le peuple. La profusion d'armes et de tableaux de combats, de chambres de plaisirs, de salons de danse et de musique laissent supposer que les occupants des lieux partageaient leur temps entre la guerre et l'amour, pendant que les paysans, entre deux guerres, cultivaient les champs pour alimenter les greniers royaux.


Hotel Héritage Resort


Jour 4 : Bikaner / Jodhpur (250 km)


Visite rapide de Deshnoke au lever du jour. Peu de monde. Nous avons le temple et les rats pour nous. Temple dédié aux rats qui grouillent partout. A choisir nous préférons les rats aux singes. Ils se montrent plus sociables, moins agressifs et plus respectueux des visiteurs.

Déjeuner un peu longuet à L’Ajit Bawan...visite du fort de Jodhpur interminable: le guide s'attarde dans toutes les salles pour expliquer les détails de la vie des princes qui ont occupés les lieux: guerres contre les petits royaumes voisins, récoltes d'impôts, plaisirs sensuels. Nous sortons pour le coucher du soleil.. traversée du marché de l’horloge au pas de course....


Nous sommes informés que nous ne pourrons pas loger à l’hôtel prévu le Balsamand Palace à Jodhpur parce qu’il y aurait des problèmes de conduites d’eau!!!  

Nous sommes acheminés vers un autre hôtel qui se situe à 100 km de piste, en pleine nature, le Sadar Samand à Sadar Samand...où nous arriverons à 23 h30... nous sommes les seuls clients, chambre sans eau chaude, juste un filet d'eau froide... fenêtre de salle de bain sans rideau avec un personnel masculin qui stationne devant les salles de bain en quête d'une distraction.


Sadar Samand


Jour 5 : Jodhpur / Udaipur (280 km)


Route pour Ranakpur. Arrêt au joli petit marché de Sadri. Déjeuner et visite de ses extraordinaires temples jaïns, celui d’Adinath et celui du Soleil. Nous avons demandé à nous arrêter en chemin pour faire quelques photos de scènes rurales, notamment les fameux puits à godets de terre (de plus en plus rares), entraînés par des zébus... refusé pour des raisons dites d'insécurité !  Continuation sur Udaipur. Arrivée en fin de journée.


Hotel Hill Top


Jour 6 : Udaipur / Deogarh (140 km)


Visite de la cité de l’Aurore. Nous prétextons des troubles intestinaux pour nous éclipser, sortir du fort, nous perdre dans les gaths des lavandières, et dans les ruelles fourmillantes de monde du vieil Udaïpur... un peu d’Inde...soif de liberté, de rencontres, d'authenticité.

L’après-midi, départ pour Deogarh à travers les paysages et les villages des monts Araveli. En chemin, visite des ruines de l’ancienne cité de Nagda. Jolies petites ruines au milieu de la verdure.


Hotel Deogarh Mahal ch 237


Jour 7 : Deogarh / Jaipur (290 km)


route vers Jaïpur. visite du musée du palais royal... nous informons le guide que nous saturons et ne visitons pas le musée avec lui. La moitié du groupe fait de même et nous partons tous nous perdre dans les bazars, pour nous “imprégner de l’atmosphère de la ville rose”...


Hotel Mansingh ch 512


Jour 8 : Jaipur


Le matin, arrêt au Palais des Vents (Hawa Mahal) qui est une enfilade de balcons sur plusieurs étages offrant 953 emplacements en façade, permettant aux femmes du harem de regarder ce qui se passait dans la rue sans être vues. Visite du fort d’Amber, superbe forteresse du 16e siècle, ensemble labyrinthique de cours, de corridors et de salles immenses dominant la vallée.

Retour en ville pour le déjeuner au Samode Haveli, hôtel de luxe et de raffinement, trois interminables heures de visites de magasins très chics du Samod Haveli. C’est très beau, souvent hors de prix... Le guide explique qu’il n’a pas le droit de nous emmener dans les bazars au risque de perdre sa licence...le gouvernement indien aurait décidé que l’on ne montre plus aux touristes que des choses de qualité...


En fin de journée, visite de l’observatoire Yantra Mandir, créé par Jaï Singh II entre 1727 et 1734 , le guide propose de nous déposer en ville, dans le quartier du marché indien et de revenir nous chercher en début de soirée...il perçoit la tension et lâche un peu la pression


Jour 9 : Jaipur / Agra (240 km)


Route pour Agra avec arrêt dans la ville déserte de Fatehpur Sikri, construite par le Grand Moghol Akbar au 16e siècle. 

Arrivée à Agra dans le brouillard et visite du Taj Mahal à 17 heures,(normalement prévue le lendemain, le guide ayant pensé que de toute façon il y aurait aussi du brouillard le lendemain, mais il ferait jour !).


Le Taj a été construit entre 1631 et 1653 par 20 000 artisans venus du Moyen Orient et d'Inde à la demande de l'empereur moghol Shah Jahan, fou de chagrin après la mort de sa compagne favorite Mumtaz Mahal alors qu'elle mettait au monde leur quatorzième enfant..

Le soleil vient de se coucher, le Taj mahal disparaît dans le brouillard et dans la nuit... photos au flash...visite intérieure à la lueur des cadrans des téléphones portables. Visite extérieure à la lueur d’une lampe de poche prêtée par un garde... sacrilège !

Visiter le Taj de nuit on ne me l’avait pas encore fait... (sauf à la pleine lune)


Hotel Mansingh


Jour 10 : Agra


Visite très matinale du Fort Rouge (8 h du matin) où Shan Jahan fut enfermé, prisonnier par son fils cadet pour avoir préféré l'aîné, dans la partie qui donne sur le Taj Mahal. 

Une partie du groupe revendique le droit de revoir le Taj Mahal de jour...les autres sont baladés dans les boutiques de pierres précieuses, de marbre, de tissus. Nous avons demandé à rentrer à l’hôtel par nos propres moyens pour nous détendre, ne supportant plus la pression entretenue par le guide.


Jour 11 : Agra / Jhansi/ Khajuraho


Départ le matin pour Kajuraho en Train...visite d’Orccha, ancienne capitale Rajpoute, qui a prospéré à l'époque du Maharadja Bir Singh Deo avant son éviction par Shah Jahan.

Le Rajah Mahal, auquel on accède en passant sur un pont qui enjambe la rivière Betwa, est  un impressionnant palais du XVIème, coiffé de chatris, dômes ciselés typiques de cette période. Enchevêtrements de cours, de corridors, de salles de tailles diverses: voir la chambre de la reine et celle du roi, dont les murs peints content l'histoire romantique de Krishna.

On a peine à imaginer que ce mastodonte gris beige était entièrement recouvert de faïences turquoise et émeraude, à l'époque. Cela devait être grandiose à voir.

Pas très loin un agréable petit marché vers lequel nous nous dirigeons tous pour prendre enfin un bain de foule et entrer en contact avec des Indiens ordinaires. Le guide se débride et nous initie à la vie du petit marché en nous expliquant ce que font et ce que vendent les gens... Longue route dans le brouillard pour Kajuraho.


Hotel Holliday Inn


Jour 12 : Khajuraho 


Visite des temples de Kajuraho, qui se partagent entre Hindouisme et Jainisme. D'abord dans un brouillard épais et finalement sous un soleil magnifique. Groupes de temples édifiés entre les IXème et le XIIème siècles. Ces temples ornés d'une multitude de bas reliefs racontent la vie et les moeurs de l'époque. Celles des rois, des guerriers, des divinités, des femmes. Cela permet de constater qu'au niveau érotique nous n'avons rien inventé. Toutes les positions, toutes les situations, tous les fantasmes sont représentés, dans des sculptures bien conservées. Les temples du groupe Ouest sont les plus visités.

Visite du temple Jain de Kajuraho : essentiellement occupé par des nones. Nous sommes surpris par une pratique paradoxale. Toutes les femmes ont le crâne glabre. Elles ne se rasent pas, mais s'arrachent les cheveux. Ce qui est une violence faite à soi-même. C'est surprenant dans une communauté où l'on filtre l'eau pour ne pas risquer de boire un insecte ou une bactérie et de lui porter préjudice, où l'on balaie devant soi pour ne pas risquer d'écraser un petit animal ou un insecte.

Après midi libre...promenade en ville et spectacle de danses, non prévu à notre charge... un aperçu des danses classiques de l'Inde, de bonne qualité.


Jour 13 : Khajuraho -  Vanarasi :


Départ à 6 heures du matin... à cause du brouillard le vol avion pour Bénares est supprimé...

16 heures de route défoncée, avec le capot intérieur ouvert pour faire office de chauffage tellement il faisait froid, avec une crevaison en prime, pour atteindre Bénares à 22 h.


Grâce au pic-nic et aux arrêts d'hygiène - nous profitions des pauses pour nous échapper vers les gens, nous intéresser à leur mode de vie et faire quelques photos, à l’insu de notre guide.


Nous n'avons pas pu assister aux bains sacrés et rituels des pèlerins sur les bords du Gange comme prévu puisque la journée a été consacrée au transport...

Nous retrouverons à l’hôtel un groupe de Français qui étaient dans le même hôtel que nous à Kajuraho.. ils ont pu venir en avion : le directeur de l’Holiday Inn serait quelqu’un de très influent... sa fille devait aller à Delhi, via Bénares, il a fait décoller l’avion, ce qui a permis aux Français de profiter de Jet Service, en échange de quoi ils convoyaient la jeune fille jusque Delhi.


Hotel Clarks


Jour 14 Vanarasi


Visite des gaths de Bénares à 6 heures du matin... le soleil n’est pas encore levé... les pèlerins ne sont pas encore arrivés... voir ces fameuses marches d'habitude noires de monde sans personne...incroyable... il n'y avait pas plus de 10 personnes qui se purifiaient...nous les avons photographiées au flash, le jour commençait à peine à se lever...quelques crémations, apparemment de la veille.


Traversée des rues de Bénares au pas de course, à peine le temps de prendre quelques photos si on ne voulait pas perdre le groupe dans le dédale de ruelles, le guide n'attendant pas les retardataires. Charge à eux de rejoindre le groupe par leur propres moyens.


Visite de Sarnath, lieu de pèlerinage Bouddhiste important. Vestiges d'une petite ville où a vécu Bouddha, devenue l'apogée de l'enseignement bouddhiste à l'époque d'Ashoka. Visite du parc où il a donné son premier sermon après l'éveil, à l'endroit où se trouve le Dhamek Stûpa.

L'arbre Bhodi issu d'une bouture prise sur le Bhodi Tree d'Anuradhapura au Sri lanka, qui est lui même une bouture de l'arbre sous lequel Bouddha a connu l'éveil, ce qui est tout à fait possible quand on sait l'âge qu'ont ces deux arbres.Visite du musée archéologique décevante car constitué de collections de statues ou de fragments de bas reliefs qui donnent pas beaucoup d'informations sur Bouddha et son enseignement.

Nous aurions aimé nous attarder un peu dans cette ville sainte paisible, mais il y avait d'autres impératifs: de nouveau les boutiques de luxe avant le départ pour Delhi.


Dîner à l’hotel Jaypee Siddharth et mise à disposition d’une chambre pour trois personnes, de 20h à 22h.


Jour 15 Départ prévu à 3h du matin... On nous emmène à l’aéroport à 22 heures... pour attendre jusqu’à 3h ! Lufthansa est de nouveau annoncé avec un retard.... nous partirons vers 4h30... Arrivée en retard à Francfort, nous manquons la correspondance .. nous sommes dirigés sur Munich pour prendre une autre correspondance, notre vol est retardé, pour tempête de neige!... (nous apprendrons aux actualités en France qu’un avion s’est écrasé (sans victimes) une heure avant notre arrivée à Munich... nous manquons à nouveau la correspondance,  finalement nous atteignons la France en fin de journée au lieu de 09h20 du matin...

Cerise sur le gâteau, Lufthansa a perdu nos bagages... retrouvés quelques jours plus tard...livrés à domicile.


évaluation et infos utiles
Cuisine & saveurs
hôtels photos et commentaires
photos de voyage
Regards Indiens
carteRajasthan_commentaires.htmlRajasthan_commentaires.htmlRajasthan_cuisine.htmlRajasthan_Inde_du_Nord_hotels/Rajasthan_Inde_du_Nord_hotels.htmlRajasthan_Inde_du_Nord_hotels/Rajasthan_Inde_du_Nord_hotels.htmlRajasthan_Inde_du_Nord_photos/Rajasthan_Inde_du_Nord_photos.htmlRegards_Indiens.htmlRajasthan_carte.htmlshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1shapeimage_1_link_2shapeimage_1_link_3shapeimage_1_link_4shapeimage_1_link_5shapeimage_1_link_6shapeimage_1_link_7

Songe de Maharadjahs

du rêve à la réalité

Lundi 22 décembre 2003 au lundi 05 janvier 2004