Sri Lanka

Le Tour de l'île du 08 au 24 Août 2008


évaluation et infos utiles
Cuisine & saveurs
lexique Cinghalais
hôtels photos et commentaires
Photos de voyage :
Photos Nord/Est
Photos Centre
Photos Montagnes
Photos Sud
Photos Ouest
Regards
carteSri_Lanka_commentaires.htmlSri_Lanka_commentaires.htmlSri_Lanka_cuisine.htmlLexique_Cinghalais.htmlSri_Lanka_hotels/Sri_Lanka_hotels.htmlSri_Lanka_hotels/Sri_Lanka_hotels.htmlSri_Lanka_Nord_et_Est/Sri_Lanka_Nord_et_Est.htmlSri_Lanka_Centre/Sri_Lanka_Centre.htmlSri_Lanka_Montagnes/Sri_Lanka_Montagnes.htmlSri_Lanka_Sud/Sri_Lanka_Sud.htmlSri_Lanka_Ouest/Sri_Lanka_Ouest.htmlSri_Lanka_Regards.htmlSri_Lanka_carte.htmlshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1shapeimage_1_link_2shapeimage_1_link_3shapeimage_1_link_4shapeimage_1_link_5shapeimage_1_link_6shapeimage_1_link_7shapeimage_1_link_8shapeimage_1_link_9shapeimage_1_link_10shapeimage_1_link_11shapeimage_1_link_12

Jour 01 Départ de France. Vol de nuit via Dubai


Jour 02     Aeroport / Dambulla –    148 km


8h30/10h - Arrivée, assistance et accueil à l’aéroport. Prise de contact avec le chauffeur : Mohara.

Arrêt à Negombo, pour jeter un oeil sur le port, sans grand intérêt. Occasion de faire connaissance autour d'une king coconut.  Route vers Dambulla

Déjeuner dans le restaurant Diya Dahara au bord du lac Rantalia à Kurunegala, très belle vue, cuisine propre.  Si on ne s'arrête pas à Negombo, cela laisse le temps de voir l'orphelinat des éléphants de Pinnawela sur la route et évite de la faire en étant à Kandy. Cela permet de gagner une demi journée de visite.

Avant d'arriver à l'hôtel , nous contournons le lac Kandalama... nombreuses scènes villageoises, bains de familles, femmes qui lavent le linge... Arrivée a l’hôtel  vers 18h00. 

Nous avons choisi de rester trois nuits à Dambulla pour rayonner dans le triangle culturel.


Hôtel Amaya Lake


Jour 03    Sigiriya /Polonnaruwa / Dambulla –  159 km environ 


Très tôt le matin parce qu’il fait moins chaud et qu’il y a moins de bus de touristes ( pour éviter les bobs blancs et le polos rayés sur les photos) départ pour Sigiriya

Juste avant le site de Sigiriya, à gauche, il y a un centre artisanal  (Handicraft Center) créé par le gouvernement pour aider les villages en difficultés, de beaux articles authentiques, et moins chers qu’en ville. 

Sigiriya est un site attrayant : son cadre avec le rocher (bouchon de lave) qui surplombe les environs (370 m), la lente ascension qui mène à un panorama exceptionnel à 360°. Les ruines étant moins intéressantes.

Le roi Kassapa aurait construit un palais et des jardins au sommet du rocher, ainsi que des fortifications et des douves au pieds du rocher au 5ème siècle afin de fuir son frère Mogallana qu'il a exilé en Inde et pour se protéger de sa vengeance, après avoir tué son père le roi Dathusena qui régnait à Anuradhapura.

Grand amateur de femmes, ayant de nombreuses courtisanes, il ordonna qu'on en peigne quelques unes dans une anfractuosité du rocher : les demoiselles de Sigirya. Il y en aurait 21. Nous n'avons accès qu'à quelques unes. Les historiens remettent en cause le fait qu'elles aient été peintes à l'époque de Kassapa.

Mogallana revint d'exile avec une armée levée en Inde et fait le siège du rocher. N'ayant pas assez de vivre, Kassapa s'est rendu et a été exécuté.

Très belles photos à faire. Pas besoin de guide.

Refuser l’aide des helper... on arrive à monter les marches seul(e). La plupart des helpers sont des pick pockets qui en aidant, vous délestent de votre montre ou de votre portefeuille.

Dans la galerie des Demoiselles, des gardiens mettent un escabeau en travers de l’allée à gauche et font croire que les autres peintures ne sont pas accessibles. Ils proposent de les faire voir exceptionnellement, pour réclamer de l’argent.

Ce n’est pas légal, le billet prévoit l'accès à toutes les peintures ouvertes au public. On peut donc allez voir les autres peintures sans avoir à donner de pourboire, quitte à déplacer l'escabeau.


  1. Puce Sur la route de Polonnaruwa, visite du Mandalagiri Vihara de Medirigiriya (peu couru mais magnifique, route en réfection) Route et site plein de charme. Mohara découvre ce site en même temps que nous. Très peu de touristes y viennent, à cause de la piste. Cela lui fait plaisir de découvrir des sites car il  pourra les proposer à ses prochains clients.

Mandalagiri Vihara est un vatadage (chambre circulaire) formé d'anneaux concentriques de 16,20,32 piliers datant des 4ème et

7 ème siècles, avec 4 Bouddhas tournés vers les 4 points cardinaux. Comme à Mihintale, un hôpital se trouvait à proximité, repérable au bassin de traitement en forme de corps humain.

Déjeuner au restaurant de la Resthouse de Polonnaruwa, terrasse sur le lac, vue superbe et bon rice & curry.

Polonnaruwa, est une région entourée de grands réservoirs. Autrefois capitale de Sri Lanka, après Anuradhapura, Polonnaruwa vit se succéder des princes Cholas d'Inde du Sud, des rois Cingalais qui les chassèrent, jusqu'à son apogée sous le règne de Parakramabahu Ier qui fit ériger les différents sites, tracer des magnifiques jardins, et creuser un immense réservoir. Le Palais Royal, Le Bain Royal, la Terrasse de la Relique de la Dent. Le rocher de “Gal Vihara”, sa grotte avec le “Bouddha assis en méditation”, et le Bouddha allongé. Le roi Nissanka Malla qui lui a succédé à mené la capitale à sa perte, la rendant à nouveau vulnérable aux invasions indiennes. Polonnaruwa fut abandonnée.

Nous crevons un pneu, qu'il faut faire réparer dans la foulée.

Retour à l’hôtel, vers 18h30. Sur la route, parfois rencontre d’éléphants sauvages qui traversent. Mohara n'aime pas conduire de nuit pour ces raisons.


Hôtel Amaya Lake


Jour 04    Avukana/ Anuradhapura /Mihintale / Dambula   144 km environ


Départ pour Avukana. le meilleur moment pour les photos est tôt le matin. Région de réservoirs et de rivières... Visite d’une des plus haute statue de Bouddha debout. Très beau cadre.

Route vers Anuradhapura, première capitale de l'île en 380 av JC sous le règne de Pandukabhaya. Son importance s'est développée sous le règne de Devenampiya Tissa après sa conversion au bouddhisme. Elle fut par la suite asservie à plusieurs reprises par des envahisseurs indiens, jusqu'à ce que le roi Dutugemunu (161-137 av JC) vienne la reconquérir et expulse les envahisseurs. Il a été à l'origine du développement du site actuel, appuyé par les interventions de ses successeurs,  entrecoupées de nouvelles invasions de l'Inde du sud. On doit à ces dynasties le “Sri Maha Boddhi”- l’arbre Bô, le “Ruwanweliseya” dagoba, le “Thuparama”dagoba, les “bassins de Kuttam Pokuna”, la statue de “Samadhi Bouddha”. 

Parfois il y a beaucoup de pèlerins, parfois il n'y a personne. Tout dépend du calendrier religieux. Lorsqu'il y a du monde, la ferveur est au rendez vous. Les Sri Lankais partagent chaleureusement leurs moments de recueillement.

Le “Monastère de Issurumuniya” temple troglodyte datant du règne de Devenampiya Tissa, avec ses sculptures et son basin vaut la peine d’être visité. Bonne ambiance, site très photogénique.


Déjeuner à l’Hotel Nilketha Villa, old Mihintale road, Anuradhapura, en allant vers Mihintale c’est propre, délicieux, et très bon marché. Rice & Curry varié et copieux.


Route pour visiter Mihintale. Un de nos sites préférés pour la vue, et l’ambiance... Y aller en fin d’après midi, les couleurs sont idéales. Il est important d'y prendre son temps : s'asseoir et regarder, sentir, observer, méditer...  c'est un lieu assez magique.

Entrée payante : 500 roupies par personne.  Mihintale est l'endroit où en 247 avant JC, le roi Devenampiya Tissa, qui était en train de chasser, rencontra Mahinda , le fils de l'empereur indien Asoka. Mahinda après avoir testé la sagesse du roi le convertit au bouddhisme. Mihintale est considéré comme le point d'entrée du bouddhisme au Sri Lanka.

1843 marches mènent au site.

A droite se trouvent les ruines de l'ancien monastère, et à quelques mères les ruines de l'ancien hôpital où l'on peut voir une baignoire en pierre utilisée pour les traitements ayurvédiques.

On peut réduire l'ascension de moitié en se rendant au second parking un peu plus haut. On atteint un pallier où se trouve le réfectoire des moines, avec les immenses bacs à riz et à porridge. La chambre des reliques avec les deux stèles gravées sous l'impulsion du roi Mahinda IV au 1er siècle de notre ère qui définissent les règles de vie, les règles d'échanges, les tâches à accomplir pour les moines.

Sur le dernier plateau, la dagoba d'Ambasthale, ou dagoba du manguier, la statue du roi, et le rocher de la méditation Aradhana Gala.Une volée de marches creusées dans le granit conduisent à gauche à une statue de Bouddha assis, une autre volée de marches à droite conduisent à la dagoba de Mahaseya.

Le soir retour a l’hôtel vers 18h30


Hôtel Amaya Lake


Jour 05 Dambulla /Nalanda Gedige /Kandy – e  72 km


Tôt le matin,  visite de Dambulla.  Temple et monastère creusés dans un rocher de granit. Les premières grottes datent du 1er siècle av JC, lorsque le roi Vatajamini Ahhaya expulsé d'Anuradhapura s'y réfugia. Quand il reprit son trône, il fit sculpter l'intérieur des grottes. Les rois qui lui succédèrent ont poursuivi son oeuvre. Les peintures datent du 19ème siècle.

Ce monastère est toujours en activité, bien que considéré comme site touristique. Attention aux singes, ils ont tendances à prendre ce qu'on laisse sur le sol, sac, appareil photos, etc...

Un immense Bouddha très kich et doré assis et son temple devant le site est un cadeau de dévots Japonais.

Départ pour Kandy.  En route visite  de Nalanda Gedige, petit temple de style hindou peu connu, très intime. Un des premiers temples de pierres du Sri Lanka, à l'état de ruines, entièrement reconstruit en 1975. Ce n'est pas une visite incontournable.

Déjeuner à Matale : le long de la route artisanats (batiks, masques etc...pour cars de tourisme, prix en fonction) et jardins d’épices (en fait il s'agit d'exposition). Les épices ne sont pas cultivées ici. Voir le monastère d’Aluvihara, et les moines qui recopies les textes sacrés détruits par les Anglais, sur des feuilles de palmiers...


  1. Puce Un bon jardin d’épices : Highland Spice garden n°25, très bon restaurant avec un rice & curry adapté à nos palais. Demander Bobby pour une visite en français. Eviter les faux massages proposés dans les jardins d'épices, prodigués par le personnel du jardin. C'est bidon et cela fait perdre du temps.


  1. Puce Juste après Matale au lieu de continuer sur la route principale pour Kandy, prendre la petite route de Ukuwele - Wattegama...Les paysages sont magnifiques, cascades (Hunas Falls), rizières, petit monastère bouddhiste au milieu des rizières...très belles photos à faire. Beaucoup de chauffeurs refusent de prendre cette route, il faut l'imposer. Elle est tout à fait praticable et bien plus intime que la grande route pour Kandy.


Visite du Temple de La Dent en fin d’après midi. Entrée payante 500 roupies + caméra. De nombreux pèlerins viennent faire des offrandes en fin de journée. Endroit hyper sécurisé, suite à l'attentat de 1998. Fouille au corps et des sacs.

Une dent de Bouddha aurait été subtilisée sur le bûcher en 483 av JC. Elle aurait été apportée au Sri Lanka au 4ème siècle de notre ère, dissimulée dans la chevelure d'une princesse. Elle aurait été déplacée à plusieurs reprises, en fonction des invasions et des troubles politiques. Elle aurait été rapportée en Inde par des envahisseurs Indiens, puis récupérée par un roi cingalais.

Cette dent serait devenue un symbole de souveraineté, et de pouvoir. (ce qui peut en partie expliquer la tendance nationaliste et élitiste du bouddhisme cingalais actuel). Les Portugais se seraient emparés de la dent et l'aurait détruite. Mais ce n'était qu'une réplique. Personne ne se pose la question de savoir si cette dent est réelle, ni pourquoi elle aurait été apportée au Sri Lanka ?

Le temple de la dent a été édifié à la demande de rois kandyens de 1687 à 1782. Il faisait partie du palais royal. La tour octogonales qui domine contenait des manuscrits. La partie centrale, édifiée sur deux niveaux: le Vahahitina Maligawa, contient le reliquaire, centre d'attraction de tous les pèlerins et les touriste. Il ne contiendrait pas la vraie dent, mais une copie. La vraie dent serait cachée dans un endroit tenu secret.

Les bouddhistes Sri Lankais pensent qu'il faut avoir été au moins une fois dans sa vie au temple de la dent, pour améliorer le karma.


Au moment de la Perahera, l'ambiance est à son comble.


Hôtel Tree of Life


Jour 06    Kandy / city Tour et environs / Kandy –   56 km


Petit Déjeuner. Nous assistons aux préparatifs d'un mariage traditionnel qui se déroulera à l'hôtel. Les mariés sont en costumes d'époque.

Dans la matinée, visite la ville de Kandy: le  temple de la dent extérieur, le marché aux fruits et légumes, la rue des magasins d'articles bouddhistes, le monastère Malwatte Vihare n’est plus ouvert aux touristes, dommage. Petits achats... magasin de tissus connu et fiable : Junaid Store, 19, yatinuvara vidiya - déjeuner en ville Devon Restaurant, très bon et pas cher....


  1. Puce A quelques kilomètres de Kandy, par des petites routes en mauvais état, mais avec de jolis villages et paysages: visite de 3 temples datant du 14ème siècle: Gadaladeniya construit sur un petit rocher parsemé de petits bassins, flanqué d'un temple hidou, Lankathilake mi hindou mi bouddhiste ressemblant extérieurement étrangement à certains petits temples tibétains, Embekke tout en bois de style kandyen. Cela se fait en deux heures.  S'il reste du temps, tour du lac ou autre curiosité. Peu de touristes et c’est tant mieux pour les photos et le calme.....


  1. Puce le soir nous assistons à la Perahera: un défilé qui dure 3 heures.

Sécurité oblige, nous avons été fouillés au moins trois fois par des policiers avant le début de la parade. Il y a une tension palpable, et une crainte d'attentat. Chiens détecteurs d'explosifs Tous les meilleurs danseurs et danseuses de l'île se sont donné rendez vous pour ces festivités. Grande parade religieuse et laique. Nombreux éléphants décoré comme des sapins de Noël. Mohara nous a réservé des places à la terrasse de l'hôtel Queen's, à proximité du temple de le Dent. Nous sommes au bord de la parade, on ne pouvait pas mieux être placé. la musique est toujours un peu la même, de nombreux groupes de danseurs se ressemblent, mais il y a assez de variété pour ne pas s'ennuyer.

De retour à l'hôtel, alors que le service était terminé depuis longtemps, les serveurs nous avaient mis des repas au chaud et quelqu'un est resté pour s'occuper de nous. Agréable attention.


 Hôtel Tree of Life


Jour 07     Kandy / Nuwara Eliya –  77 km environ


départ pour Nuwara Eliya, En route visite d’une Plantation de thé, Mohara proose de visiter la Blue Field Factory, moins connue que celle des guides - Gleenloch factory, aussi intéressante,  dégustation de thé et déjeuner très correct au restaurant de l’usine pour 500 roupies par personne. 

Arrivée à Nuwara Eliya, ballade dans les collines . Dîner et Nuit a l’hôtel. Sur cette route les cueilleuses de thé ont tendance à demander de l’argent lorsqu’on les prends en photos. Certaines attendent même qu’une voiture s’arrête pour faire semblant de cueillir.


Hôtel Rock


Jour 08  Nuwara Eliya / Ella  - 80 km environ


Visite de le région de Nuwara Eliya.  Cascades et paysages, plantations de thé. 

Continuation jusque Ella en passant par Badulla

Juste avant Badulla, nous rencontrons sur la route un cortège de pèlerins kavadis pratiquant la mortification. De nombreux dévôts sont accrochés par des hameçons dans le dos et suspendus par des cordes attachées aux hameçons à des pieux fixés sur un camion. D'autres ont les joues et la langue transpercées de petites piques en métal. Aucune trace de sang. Impressionnant. Ils sont accompagnés d'un groupe musical qui joue des morceaux rappellant les rythmes sud américains.

On retrouve ce genre de pratique parfois à Kataragama.

Visite de Mutiyangana Viharaya temple. Nombreux arrêts photos, les paysages sont à couper le souffle.

A Ella prendre un verre dans le jardin de l’hôtel Ella Grand Motel (hôtel cher pour le confort proposé) : point de vue sur la vallée d’Ella spectaculaire (Ella gap). Aller jusqu’aux chutes Rawana Ella falls, impressionnantes. C'est aussi la salle de bain publique de tous les voyageurs.

Ella est un village paisible et authentique, avec plein de ballades à faire à pieds, la ballade de little adams Pick


Hôtel Country Confort


Jour 09 Ella/Buduruwagala /Kataragama Hotel Mandara Rosen 126 km


Programmer le voyage pour que le soir de Kataragama tombe un soir de pleine lune (l'idéal la pleine lune du mois d'août), ou un soir de fin de semaine (samedi).

Tôt, départ pour Kataragama, visite de Dowe, magnifique petit temple, peu connu sur la route à quelques km d’Ella sur la gauche en descendant...   

Route de Bandarawella (meilleur centre de massages ayurvédiques de l’ïle), Haputale visite de la plantation de Thé Bio Stassen.

Cette plantation pratique une méthode de culture basée sur la Biodynamique de Steiner. Elle a une philosophie du travail très différente:  salaires plus respectueux des personnes, système d’éducation et de santé, logement décents et participation des employés aux différentes instances de l’entreprise. Nous avons des choses à y apprendre...

Sur la route de Wellawaya, Diyaluma Falls (déjeuner au restaurant des chutes),  nombreux points de vue tout au long de la route. 

Continuation vers Wellawaya et la ville sacrée de Kataragama. Longue route bordée de villages.

Avant d’arriver à Kataragama très belle vue sur sur le Stupa Blanc de Tissamaharama dans les rizières à droite. 

Sur la gauche un lac où se baignent plein de pèlerins. Rencontres sympathiques.


  1. Puce Fin de journée ( à partir de 18h) au temple Maha Devale, nombreuses Puja. Penser à aller jusqu’à la grande dagoba du fond...le soir c’est féérique. Il faut y rester au moins jusqu’à 21h.  Sur le même site, très belle leçon de tolérance, il y a des temples Bouddhistes, Hindous, d’autres appartenant à des Gurus d’obédiences différentes...des milliers de personnes viennent prier en même temps dans une ambiance très calme et douce,  ne pas oublier de voir la petite Mosquée, un peu à l’écart sur la gauche lorsqu’on sort par l’entrée principale, elle est magnifique, on peut la visiter, le recteur est un homme charmant, peu de touristes pensent à la visiter et c’est dommage, cela change des représentations que l'on a sur l'islam,  retour à l’hôtel vers 22h30. On peut assister à toutes les cérémonies et prendre autant de photos que l'on veut.


Hôtel Mandara Rosen


Jour 10    Kataragama – Tangalle- Mirissa - Palace Mirissa    159 km


 Tôt le matin  retour au Temple Maha Dewale de Kataragama  pour le voir de jour et assister aux puja du matin...à l’entrée du temple nombreux bains de purification dans la rivière. Plein de rencontres et de photos partagées... un bain de gentillesse.

Départ pour Tangalle,   Un peu avant Tangalle :


  1. Puce à Rekawa, Conservation Turtle Projetc (ce n'est pas un zoo, ni un vivarium)...possibilité d’assister à la ponte ou à l’éclosion de différentes variétés de tortues, la nuit sur la plage ( de janvier à avril). Téléphoner avant pour s’assurer qu’il y a des choses à voir et pour réserver (tel 0777 810508/9) prévoir un hôtel à Tangalle si c’est le cas.  

Sur la route, nombreux stands de vente de Curd, le yahourt de bufflesse, à  déguster frais sur place avec de la sève de Kitull (palmier)  un régal. 

Visite du temple Mulkirigala à Dondra, 10 km avant Matara,  Visite du Blow Hole Nilwalla à coté Dickwella (sans intérêt si vous avez vu le souffleur à la Réunion),   


  1. Puce à 3km de Dickwella : ensemble monastique de Wewurukannala, magnifique monastère, très original, gigantesque statue de bouddha, très kitch. Prendre les escaliers à l’intérieur du Bouddha, des centaines de fresques naïves expliquent le bouddhisme.  Très peu de touristes. Temple et statue très photogéniques.

Sur la côte il y a les pêcheurs “perchés” à Ahangama, il faut savoir qu’ils demandent de l’argent, et que la plupart n’ont ni fil ni hameçon au bout de la canne. Ils sont vraiment là pour les touristes....Agressivité garantie si on prend des photos sans payer....


Hôtel Palace Mirissa


Jour 11 Mirissa / Unawatuna - Thambapanni Hotel   40 km environ


Lever plus tardif, pour profiter de la plage de Mirissa, une des plus belles de Sri Lanka - route pour Unawatuna, en route visite de la baie de Welligama  et de l’île de Taprobane occupée et construite en 1920 par le Conte de Mauny-Talvande, aventurier et ami de sir Thomas Lipton. Jardins, cours intérieures, chambres orientées vers l'océan, l'île est devenue le paradis d'hommes célèbres, d'excentriques, de personnalités de tous bords. Taprobane était le nom donné à Ceylan par les Grecs.

Rencontre avec de vrais pêcheurs, retour des bateaux et déchargement du poisson. Ici on échange des sourires et non de l’argent. la plupart des bateaux sont des dons d’associations de pêcheurs Français après le tsunami .

Visite de Galle, de ses remparts, de ses vieilles rues coloniales, le phare, nombreuses photos, déjeuner au Rampart Restaurant, très belle maison, très belle vue, très bonne cuisine, nombreux choix de plats...excellentes nouilles sautées aux légumes. Prix très raisonnables. Retour vers Unawatuna. 

Visite du centre Bouddhiste international à côté de l’hotel à Unawatuna.


Hôtel Thambapanni


Jour 12   Unawatuna/ Bulutota/ Ratnapura  - Boulder Gardens  158 km environ


  1. Puce Départ tôt pour Ratnapura par le col de Bulutota, très longue route avec des très nombreux arrêts photos tellement les paysages sont beaux. Beaucoup de scènes champêtres et de villageois authentiques. Sur cette route les cueilleuses de thé ne réclament pas d’argent : certaines demandent si on peut leur envoyer quelques photos que l’on a prises d’elles ou de leurs enfants. Nous le faisons avec plaisir. Cela peut servir à ceux qui passerons derrière nous. Déjeuner à la GuestHouse de Rakwana juste après le col de Bulutota : très propre et très raisonnable. Bon rice & curry.

C’est à notre avis une des plus belles routes de l’île. Etroite et pas toujours en bon état, mais quelle tranquillité et quelle authenticité.... visite de puits d’extraction de gemmes. Arrivée tard à l’hôtel. Attention, certains rabatteurs attendent qu’une voiture s’arrête pour proposer de vous emmener voir une mine. Ils vous demandent de l’argent et essayent de vous vendre des fausses pierres.


Hôtel Boulder Gardens 


Jour 13  Ratnapura / Wadduwa - Hotel the Privilege  73 km

 

Route de Ratnapura à Panadura 


Juste après Ratnapura, sur la gauche, en contrebas, visite de puits d’extraction de gemmes, ici ils ne demandent pas d’argent et ils sont très fiers de nous monter ce qu’ils font, L’idéal est d’en faire plusieurs, car lorsqu’ils creusent et remontent la terre des puits, ils ne cherchent pas les pierres. Et lorsqu’ils lavent la boue dans les paniers, ils ne creusent pas. On arrive à reconstituer l’intégrité du travail en visitant plusieurs mines, visites de rizières, nombreux arrêts dans les villages. Descente vers la côte, arrivée à l’hôtel en milieu d’après midi


Hôtel Privilège :


Jour 14/15  Wadduwa  - plage sans véhicule - Hotel The Privilège  


Petit séjour balnéaire. Tous les matins ballades au village de Wadduwa pour faire le marché, acheter de l’eau au petit supermarché, 5 fois moins chère qu’à l’hôtel.

Visite au village de pêcheurs de Wadduwa...en partie détruit par le tsunami et toujours en attente d’aides...invitation dans quelques familles. Nous nous lions d'amitié avec une famille que nous rencontrons à chacun de nos voyages et que nous tentons d'aider. Découverte du travail des pêcheurs. Photos superbes.

Visite du temple de Wadduwa, avec les jeunes moines qui font le mûr pour aller voir les filles : Samudraramaya temple.


Jour 16 Wadduwa-Colombo fin d'après midi transfert aéroport, compris dans le circuit. 40 km